Choeur Yaroslavl – Le chant orthodoxe au féminin

MUSIQUE > Musiques du monde

Temple d'Yverdon-les-Bains

Yverdon

6 mars 2019

20:00

Tout Public

Entrée libre / collecte (recommandé: 30 frs)

Qu’elle soit russe, ukrainienne, grecque ou même roumaine, la tradition orthodoxe ne connaît pas – ou n’a pas retenu – de femmes compositrices au moins jusqu’au 20ème siècle. Le domaine de la composition liturgique bimillénaire des pays de l’Est est demeuré probablement exclusivement masculin. Certes, quelques moniales ont probablement adapté ou même composé des pièces dans et pour leur monastère. Mais l’histoire musicale religieuse n’a pas retenu leur nom, comme c’est le cas d’ailleurs de presque tous les compositeurs masculins jusqu’au 17e siècle. On servait l’église dans l’anonymat.
Or les choses changent radicalement depuis une trentaine d’années. En effet, depuis l’effondrement du communisme et l’extraordinaire renaissance orthodoxe sur les ruines de l’athéisme d’Etat, de nombreuses femmes se mettent à composer des pièces, souvent en arrangeant ou harmonisant des mélodies anciennes, parfois en composant de nouvelles pièces, voire même une œuvre importante. Quelques compositrices apparaissent aujourd’hui comme extrêmement talentueuses. Voici sans doute les trois plus connues et reconnues :
– Irina Denissova ou sœur Iouliania (1957-), directrice de chœur et compositrice prolifique de Biélorussie, devenue moniale en 2008 à Minsk ;
– Tatiana Yaschwili (1980-), directrice de chœur et compositrice d’origine géorgienne, vivant en Ukraine ;
– Victoria Polevaya (1962-), compositrice ukrainienne, profondément influencée par l’univers d’Arvo Pärt ;
Plus près de nous, des compositrices de tradition orthodoxe en diaspora ou en lien spirituel avec la tradition orthodoxe se sont également essayé à la composition. En terres neuchâteloises, on citera la pianiste et chanteuse Véronique Hammann, à l’origine de pièces en slavon pour la Divine Liturgie.
Aussi, pour ses dix ans, le chœur Yaroslavl présentera un florilège d’œuvres composées ou arrangées par des compositrices contemporaines. On pourra entendre entre autres les majestueuses pièces Svyati Bojè (Saint Dieu) et Dostoino est (Il est digne) de Yaschwili, Heruvimskaya (Chant des chérubins) ou le Ps 103 de Denissova ou encore Otche nasch (Notre Père) de Véronique Hammann. Une vingtaine de chanteuses et chanteurs, dont huit solistes et trois invités (Fiodor Tarassov, François Clavel, Yvonne Maria Tondolo), se réuniront pour célébrer les dix ans d’existence de l’ensemble Yaroslavl.


Partagez avec vos amis :
Chargement de la carte ....
Temple d’Yverdon-les-Bains
Place Pestalozzi
1400 Yverdon-les-Bains



Organisateur :
Choeur Yaroslavl